L’AFIE a fait remonter au Ministère les problématiques des associations et gestionnaires d’espaces naturels dues au confinement

L’AFIE a fait remonter au Ministère les problématiques des associations et gestionnaires d’espaces naturels dues au confinement

Poursuivant le tour des acteurs de la biodiversité pour s’assurer de recueillir leurs difficultés et besoins afin de trouver des solutions pendant cette nouvelle période de confinement, Mme la Ministre Bérangère Abba a réuni le 05/11/2020 les acteurs associatifs et gestionnaires d’espaces naturels.

L’AFIE, ainsi que de nombreux réseaux comme l’A-IGEco, FNE, la FNPNR, la FCEN, …, ont ainsi pu relayer les besoins de leurs adhérents et les transmettre au cabinet de la Ministre qui nous a écoutés et s’est engagée à apporter des solutions à l’aide ses équipes.

De nombreux sujets ont été abordés, et certaines réponses d’ores et déjà apportées. Ainsi la Ministre :

  • assure que des directives ont été envoyées aux préfets pour facilité la délivrance des dérogations afin de garantir la mise en œuvre de l’ensemble des suivis naturalistes menés par des salariés et des bénévoles.
  • promet que tout sera fait pour que les subventions soient versées sans retard.
  • s’engage a travailler sur le sujet de la redirection des subventions 2020 attribuées à des projets non menés pour cause sanitaire, ou le fléchage de nouvelles subventions vers budget de fonctionnement alloués à la transition numérique (achat de matériel informatique et téléphonique individuels pour le travail à distance par exemple).
  • comprend le besoin de souplesse dans les délais de réalisation des études et travaux, en particulier ceux menés dans le cadre de projet subventionnés par l’OFB, les Life, les contrats N2000, etc… .
  • approuve le fait que la concertation dans des conditions de confinement est un des plus gros défis à relever mais doit rester une priorité absolue pour les projets.
  • entend et a demandé à l’A-IGEco plus d’éléments sur la problématique des formations en écologie, privées de sorties terrain et contraintes au cours en distanciel, avec des étudiants en recherche de structures pour leurs stages et alternances.
  • Souscrit complètement à la nécessaire continuité des missions de police et de surveillance contre les atteintes à l’environnement et a déjà donné des directives pour que ces dernières soient poursuivies sur le terrain.

Merci à tous les adhérents qui se sont mobilisés dans des délais très brefs pour contribuer à ce travail !!

La synthèse des remontées des membres AFIE est disponible dans l’espace adhérent

À propos de l’auteur

Blanche GOMEZ contributor

Laisser un commentaire